Forum RPG basé sur une école de magie en plein coeur de Lyon. Entre attaques de démons et suspicions des mortels, le monde semble être au bord du gouffre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

La phrase interminable...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La phrase interminable... Jeu 30 Nov - 23:49

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La phrase interminable... Ven 1 Déc - 0:17

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver. Avec ses toiles de gruyère sortant directement de ses trous, il attacha tout le personnel de l'asile et s'envola avec la souris par la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
00 Nouveau
00 Nouveau


■ Célébrité : Katie Mc Grath ■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick, Merlin et Mollie ■ Messages : 544 ■ Crédits : 921 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe
✴ Pouvoirs : Aérokinésie
Levitation
Téléportation
Manipulation des ombres
Electrokinésie
+ Aparitions de petites ailes pour légèrement voler.



MessageSujet: Re: La phrase interminable... Lun 4 Déc - 15:08
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver. Avec ses toiles de gruyère sortant directement de ses trous, il attacha tout le personnel de l'asile et s'envola avec la souris par la fenêtre.Mais la fenêtre était fermée, alors Supercheese se cogna la tête, s'évanouie et retomba avec la souris dans une grande cuve de...


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La phrase interminable... Mar 5 Déc - 18:39

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver. Avec ses toiles de gruyère sortant directement de ses trous, il attacha tout le personnel de l'asile et s'envola avec la souris par la fenêtre. Mais la fenêtre était fermée, alors Supercheese se cogna la tête, s'évanouie et retomba avec la souris dans une grande cuve de raclette en train de bouillir. Égoïste, la souris laissa crever Supercheese et prit la fuite.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nephilims
Nephilims

Queen Elisabeth Woodville
■ Célébrité : Lena Headey ■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Dahut, Merlin et Nick ■ Messages : 579 ■ Crédits : 654 ■ Date d'inscription : 08/10/2017
∆ Age : 580 ∆ Race : Néphilim
✴ Pouvoirs : - Magie onirique
- Pyrokinésie
- Energy Blast
-Manipulation des ombres
-Téléportation
+ Bonne maitrise de la magie des sorts


MessageSujet: Re: La phrase interminable... Mer 6 Déc - 12:00
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver. Avec ses toiles de gruyère sortant directement de ses trous, il attacha tout le personnel de l'asile et s'envola avec la souris par la fenêtre. Mais la fenêtre était fermée, alors Supercheese se cogna la tête, s'évanouie et retomba avec la souris dans une grande cuve de raclette en train de bouillir. Égoïste, la souris laissa crever Supercheese et prit la fuite. Elle s'aventura alors dans les canalisations pour trouver une sortie à son cauchemar. Mais en chemin, elle rencontra une famille de hérissions qui s'était installée dans les tuyaux.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La phrase interminable... Mer 6 Déc - 13:09

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver. Avec ses toiles de gruyère sortant directement de ses trous, il attacha tout le personnel de l'asile et s'envola avec la souris par la fenêtre. Mais la fenêtre était fermée, alors Supercheese se cogna la tête, s'évanouie et retomba avec la souris dans une grande cuve de raclette en train de bouillir. Égoïste, la souris laissa crever Supercheese et prit la fuite. Elle s'aventura alors dans les canalisations pour trouver une sortie à son cauchemar. Mais en chemin, elle rencontra une famille de hérissions qui s'était installée dans les tuyaux. Un peu hostile avec elle au début, ils décidèrent quand même de l'héberger...pour le meilleur et pour le pire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ecole - Gardes
Ecole - Gardes


■ Célébrité : Colin Firth ■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Dahut, Merlin et Mollie ■ Messages : 1491 ■ Crédits : 1374 ■ Date d'inscription : 08/08/2017
∆ Age : 1474 ans ∆ Race : Lycan
✴ Pouvoirs : Je me transforme en un gigantesque loup argenté et blanc


MessageSujet: Re: La phrase interminable... Mer 6 Déc - 14:43
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net/t650-inventaire-de-nick

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver. Avec ses toiles de gruyère sortant directement de ses trous, il attacha tout le personnel de l'asile et s'envola avec la souris par la fenêtre. Mais la fenêtre était fermée, alors Supercheese se cogna la tête, s'évanouie et retomba avec la souris dans une grande cuve de raclette en train de bouillir. Égoïste, la souris laissa crever Supercheese et prit la fuite. Elle s'aventura alors dans les canalisations pour trouver une sortie à son cauchemar. Mais en chemin, elle rencontra une famille de hérissions qui s'était installée dans les tuyaux. Un peu hostile avec elle au début, ils décidèrent quand même de l'héberger...pour le meilleur et pour le pire. Malheureusement, le pire arriva bien vite car à peine la petite souris était installée qu'une marée de peinture verte inonda les tuyaux.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La phrase interminable... Mer 6 Déc - 19:51

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver. Avec ses toiles de gruyère sortant directement de ses trous, il attacha tout le personnel de l'asile et s'envola avec la souris par la fenêtre. Mais la fenêtre était fermée, alors Supercheese se cogna la tête, s'évanouie et retomba avec la souris dans une grande cuve de raclette en train de bouillir. Égoïste, la souris laissa crever Supercheese et prit la fuite. Elle s'aventura alors dans les canalisations pour trouver une sortie à son cauchemar. Mais en chemin, elle rencontra une famille de hérissions qui s'était installée dans les tuyaux. Un peu hostile avec elle au début, ils décidèrent quand même de l'héberger...pour le meilleur et pour le pire. Malheureusement, le pire arriva bien vite car à peine la petite souris était installée qu'une marée de peinture verte inonda les tuyaux. La souris prenait sa douche à ce moment-là et fut sauvée, mais pas les hérissons.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
00 Nouveau
00 Nouveau


■ Célébrité : Katie Mc Grath ■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick, Merlin et Mollie ■ Messages : 544 ■ Crédits : 921 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe
✴ Pouvoirs : Aérokinésie
Levitation
Téléportation
Manipulation des ombres
Electrokinésie
+ Aparitions de petites ailes pour légèrement voler.



MessageSujet: Re: La phrase interminable... Mer 13 Déc - 23:13
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver. Avec ses toiles de gruyère sortant directement de ses trous, il attacha tout le personnel de l'asile et s'envola avec la souris par la fenêtre. Mais la fenêtre était fermée, alors Supercheese se cogna la tête, s'évanouie et retomba avec la souris dans une grande cuve de raclette en train de bouillir. Égoïste, la souris laissa crever Supercheese et prit la fuite. Elle s'aventura alors dans les canalisations pour trouver une sortie à son cauchemar. Mais en chemin, elle rencontra une famille de hérissions qui s'était installée dans les tuyaux. Un peu hostile avec elle au début, ils décidèrent quand même de l'héberger...pour le meilleur et pour le pire. Malheureusement, le pire arriva bien vite car à peine la petite souris était installée qu'une marée de peinture verte inonda les tuyaux. La souris prenait sa douche à ce moment-là et fut sauvée, mais pas les hérissons qui devinrent tout verts. Si la plupart des membres de la famille étaient dépités, l'un d'eux eu une idée de génie.


Revenir en haut Aller en bas

avatar


■ Célébrité : Camila Mendes ■ Crédits : Blue Raven. (signa) ■ Autres comptes : Sofia E. Chevalier - Jake R. Perkins - Anna L. Evans - Noah A. Cassidy 6- James E. Stanley ■ Messages : 1089 ■ Crédits : 1388 ■ Date d'inscription : 24/10/2017
∆ Age : 28 ans ∆ Race : vampire




MessageSujet: Re: La phrase interminable... Ven 5 Jan - 22:45
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver. Avec ses toiles de gruyère sortant directement de ses trous, il attacha tout le personnel de l'asile et s'envola avec la souris par la fenêtre. Mais la fenêtre était fermée, alors Supercheese se cogna la tête, s'évanouie et retomba avec la souris dans une grande cuve de raclette en train de bouillir. Égoïste, la souris laissa crever Supercheese et prit la fuite. Elle s'aventura alors dans les canalisations pour trouver une sortie à son cauchemar. Mais en chemin, elle rencontra une famille de hérissions qui s'était installée dans les tuyaux. Un peu hostile avec elle au début, ils décidèrent quand même de l'héberger...pour le meilleur et pour le pire. Malheureusement, le pire arriva bien vite car à peine la petite souris était installée qu'une marée de peinture verte inonda les tuyaux. La souris prenait sa douche à ce moment-là et fut sauvée, mais pas les hérissons qui devinrent tout verts. Si la plupart des membres de la famille étaient dépités, l'un d'eux eu une idée de génie. Il décida de partir en quête de celui qui avait tué tout le monde.




Melia
~ I'm a vampire Princess if you betray me, I bit you...❖
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La phrase interminable... Dim 14 Jan - 15:24

Au cœur dans un champ de blé, il y avait des souris des champs qui mangeaient des grains de maïs. La grande question était donc... mais qu'est ce que ces grains de maïs faisaient là. Les souris en étaient friandes, ça ce voyait. Une petite grignotait un jambon énorme pris à un fermier pendant qu'il était en train de le fumer. Un énorme orage violet a éclaté inondant le champ sous un mètre d'eau. Les petites souris des champs n'ont pas eu le temps de tout mettre en réserve avant que l'eau emporte leur provisions et elles se sont retrouvé avec de la purée de blé ! Cependant, l'une d'elles étant allergique au blé, elles durent partir en voyage pour lui trouver à manger. Elles partirent donc à Rock-Fort, la ville voisine, où elles rencontrèrent en arrivant quelqu'un qui leur proposa de la cam en barre pour pas trop cher... Mais elles n'aimaient pas vraiment ça, préférant le gouda roulé. Elles trouvèrent un joli appartement avec un papier peint bleu à motif gruyère. Mais le problème c'est qu'elles ne purent se retenir de le manger, ce qui leur provoqua des maux de ventre horribles durant tout un week-end. Heureusement qu'elles avaient du désodorisant pour les mauvaises odeurs ! Mais malgré ça les toilettes étaient bouchées, les obligeant à contacter un plombier de toute urgence... Ce dernier était un renard qui voulait les manger toute crues, mais elles ne sentaient pas vraiment la rose alors il fut raisonnable et ne tenta rien qu'il aurait pu regretter. Il déboucha les toilettes et partit sans demander son reste. Leurs intestins aussi intacts que leurs toilettes, les souris décidèrent de faire la fête. Mais c'est alors que le véritable propriétaire de la maison débarqua ! Il s'agissait d'une poule. Furieuse contre les souris, elle pondit une centaine d’œufs en l'espace d'une seconde et le leur balança dessus pour les chasser. Mais l'un d'eux éclot et un petit être en sortie. Ce n'était pas un poussin mais c'était un nugget vivant ! Il était sorti si vite du troufion de sa maman poule qu'il avait cuit aussi bien que s'il avait été trempé dans de l'huile bouillante. Ce nugget vivant décida donc d'entamer une campagne politique contre les nourritures rapides. Il sortit alors dans la rue et commença alors à crier haut et fort son mécontentement. C'est alors que contre toute attente, il croisa un hamburger qui lui proposa de faire frire toute les souris de la ville pour qu'il ne soit plus le seul à être pané. Bien sur le petit nugget, ne refusa pas la proposition car il en avait marre d'être le seul à se dorer la pilule. Il cuisina un fromage pour les frire tous et dans l'huile bouillante les lier. Les souris arrivèrent les unes après les autres dans la marmite à cause de l'odeur...Mais l'une d'elle comprit la supercherie et se rebella en volant le fromage unique qu'il fallait jeter dans la marmite pour en finir avec le nugget qui voulait les faire frire. Et c'est comme ceci, que la tradition de la fondue fut créée. La menace du nugget éliminée, la souris s'installa avec sa famille dans un manoir nommé Babybel Abbey, manoir tout rouge et qui malheureusement était fait de fromage ! Un malheur n'arrivant jamais seul, une forte canicule fut annoncée alors que les nouveaux propriétaires des lieux venaient à peine d'emménager. Et là horreur, les souris était recouvertes de fromage et de cire rouge... que faire ? L'une d'elle faillit mourir étouffée, on la conduisit de ce pas à l'hôpital où Dr Mouse tenta de la ranimer. Un petit saint marcellin passé sous le nez, et heureusement la souris repris conscience, elle se réveilla avec une phobie post-traumatique... celle du fromage. Mais difficile pour une souris de ne plus aimer le fromage. On lui conseilla de se mettre aux légumes, ce qui ne sembla pas vraiment la ravir. On lui conseilla donc d'aller voir un psy, elle se dirigea donc de ce pas dans le cabinet du cher Geronimo Freud...Le célèbre psychanalyste lui fit des avances, mais la souris refusa et pour se venger, il la traita de folle et la fit envoyer en psychiatrie. La pauvre souris se retrouva en asile, et le docteur était loin d'être sympathique, en effet c'était un chat et il s'appelait Dr Cat-Astrophe. Notre petite souris subit de nombreux examens avant de se faire finalement enfermer dans une pièce, promise à un triste sort: une lobotomie. La souris allait subir ça sans aucune anesthésie et avait beaucoup de chance de ne pas en ressortir vivante, heureusement pour elle, Supercheese, super héro tout fait d'emmental arriva pour la sauver. Avec ses toiles de gruyère sortant directement de ses trous, il attacha tout le personnel de l'asile et s'envola avec la souris par la fenêtre. Mais la fenêtre était fermée, alors Supercheese se cogna la tête, s'évanouie et retomba avec la souris dans une grande cuve de raclette en train de bouillir. Égoïste, la souris laissa crever Supercheese et prit la fuite. Elle s'aventura alors dans les canalisations pour trouver une sortie à son cauchemar. Mais en chemin, elle rencontra une famille de hérissions qui s'était installée dans les tuyaux. Un peu hostile avec elle au début, ils décidèrent quand même de l'héberger...pour le meilleur et pour le pire. Malheureusement, le pire arriva bien vite car à peine la petite souris était installée qu'une marée de peinture verte inonda les tuyaux. La souris prenait sa douche à ce moment-là et fut sauvée, mais pas les hérissons qui devinrent tout verts. Si la plupart des membres de la famille étaient dépités, l'un d'eux eu une idée de génie. Il décida de partir en quête de celui qui avait tué tout le monde. Après avoir parcouru la tuyauterie, elle tomba sur une organisation maléfique de chatons.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La phrase interminable...

Revenir en haut Aller en bas

La phrase interminable...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Une longue, longue, trés longue phrase ...
» La phrase improbable v1.1
» Un mot donne une phrase
» La phrase improbable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: Cours de récréation :: Le Flood :: Les jeux-