AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Ecole - Administration
Ecole - Administration


■ Célébrité : Rami Malek ■ Crédits : On it ■ Autres comptes : Dax, Nolan, Mouse ■ Messages : 112 ■ Crédits : 350 ■ Date d'inscription : 29/08/2017
∆ Age : 181 ∆ Race : Vampire

✴ Pouvoirs : Télépathie ~ Localisation (GPS version vampire)



MessageSujet: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mar 29 Aoû - 23:04
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net


         
Eugène T. Gainsbourg
Informations

         
Salut à toi, je m'appelle Eugène Thomas Gainsbourg mais tout le monde me surnomme Connard et je suis né(e) le 12 mai 1836, à Bâton Rouge en Louisiane . Si tu sais compter j'ai donc 181 ans. Aujourd'hui, je travaille en tant que Conseiller d'Orientation à l'Institut (enfin, c'est ce qui est marqué sur le contrat). Tu veux savoir un secret ? Dans la vie je suis bisexuel et je suis actuellement célibataire. Oh, et surtout n'oublie pas que je suis un vampire. Pour terminer ma principale phobie est devenir adulte et avoir des responsabilités

Pouvoirs


Comme le vampire qui a transformé Eugène avait été créé par un vampire originel, Eugène a conservé une partie de ses pouvoirs. Il s'agit de sa capacité à Localiser les gens ou les choses ainsi que sa Télépathie.

Télékinésie | Présence: 66% | Contrôle :  Bon
Linguisme | Présence: 75% | Contrôle :  Nul
Apprentissage accéléré | Présence: 33% | Contrôle : Moyen
Résistance | Présence: 64% | Contrôle : Correct
Perception | Présence: 13% | Contrôle : Très bon
Vision améliorée | Présence: 19% | Contrôle : Correct
Empathie | Présence: 90% | Contrôle : Très bon  

         
Caractère

         
Eugène est un sale gosse. Même s'il ne peut plus être considéré comme un gamin depuis très longtemps. Il respire l'insolence et expire l'impertinence. Il ne s'en laisse pas conter non plus. Sa morale est tout aussi douteuse. Il fait ce qu'il veut, quand il veut. Il n'a jamais respecté un tant soit peu l'autorité, n'en faisant qu'à sa tête. Accueillant les conséquences de ses actes d'un haussement d'épaules désabusé.
Ses parents n'ont jamais cherché à le contredire, à le cadrer non plus, alors il est devenu une espèce de mauvaise herbe. A pousser de travers là où on ne l'attend pas. Il ne se connaît pas de limite. En vérité dès qu'il en trouve une, il cherche tout simplement à la déplacer, la repousser, l'atomiser.
Forcément, c'est quelqu'un d'un peu instable : il n'a pas vraiment eu d'exemple à suivre, On ne lui a jamais dit non - il n'aurait probablement pas écouté de toute manière. Pour lui, le Bien et le Mal, Ça n'existe pas vraiment. On pourrait le décrire comme chaotique. Ses actes ne suivent aucune logique. Un jour il eut vous sourire, et le lendemain vous arnaquer... sans se départir de son sourire. Tout est resté une sorte de jeu pour lui. On pourrait le traiter de bouffon. C'est vrai, il fait le clown. Sauf qu'il est loin d'être inoffensif.

         
Biographie

         
Awan Hakan
Je ne me suis pas toujours appelé Eugène. Quand on est voué à l'éternité peu ou prou, On ne s'attache guère à un nom.
Il courait, ses pieds nus martelant la terre battue, il ressentait à peine la douleur piquante des cailloux pointus contre la peau tendre de la plante de ses pieds. Plus il s'éloignait de la ville, moins il se sentait oppressé. Moins il avait de mal à respirer, malgré la course et la brûlure dans ses poumons. Et surtout... le silence. Prenant. Assourdissant. Merveilleusement épais. Il finit par s'arrêter, hors d'haleine alors qu'il s'était enfoncé dans le bayou. Il s’assit sur une souche d’arbre le temps de retrouver son souffle. Il venait de se bagarrer avec d’autres enfants. Il était plus fluet qu’eux mais n’avait pas reculé. Mais seul contre plusieurs, c’était bien souvent une raclée qui l’attendait au bout. Tout ça parce qu’il était à moitié Choctaw. Même si on ne lui avait jamais dit, ça se voyait sur lui. Sa mère s’était mariée à un boulanger de Bâton Rouge qui l’avait élevé comme son fils malgré l’évidence de l’absence de lien de parenté entre eux.

De son père naturel, Eugène – qui ne s’appelait pas ainsi à l’époque – ne savait rien, sinon qu’il était un indien. Un sous-homme au même titre que les esclaves pour beaucoup de monde. Il lui avait légué un simple nom. Awan Hakan. Ce nom, sa mère le lui avait seulement chuchoté à l’oreille. C’était comme un trésor pour lui. Une chose qu’il n’avait jamais partagé avec quiconque. S’il était élevé comme un blanc, il avait malgré lui les croyances de ses racines, comme celle qui veut que celui qui connait le vrai nom d’un homme peut en faire son esclave. Même si le nom « blanc » donné par ses parents était proche du sien, il n’en restait pas moins différent.

Quoi qu’il fasse, Ewan LeBlanc – notez l’ironie – n’était jamais à la hauteur. Il se battait ? C’était qu’il était à moitié sauvage après tout. Un bon à rien. Il avait de bonnes notes à l’école ? C’était un tricheur. Il avait une mauvaise note ? C’était un imbécile fainéant. Son tempérament de feu n’était pas pour plaider sa cause. Indésirable partout sauf dans la boulangerie d’un de ses oncles tant qu’il se faisait discret. Autant dire que ce n’était pas toujours très facile pour l’énergumène.

The voices in your head are calling.
Stop wastin’ your time, there’s nothing comin.
Only a fool woul think someone could save you.

Ewan grandit donc sans jamais être voulu nulle part, à peine toléré. Toujours regardé de haut. Il aurait pu en concevoir de la rancœur. Il n’en ressentait que du ressentiment et surtout de la colère. De quel droit se prétendaient-ils meilleurs que lui ? Tout se compliqua d’autant plus lorsqu’il découvrit sa vraie nature. En plus d’être un bâtard de sous homme, il était aussi doté de pouvoirs de sorcier. Il comprit rapidement qu’une partie des voix intempestives qu’il entendait parfois étaient dans sa tête et seulement dans sa tête. Et c’était encore plus compliqué à garder secret. Ne pas commettre d’impair relevait du miracle car il ne maitrisait pas ce pouvoir. Cependant il comprit très vite que c’était le genre de don qui pouvait se révéler très utile.

Il partit ainsi rejoindre son père naturel pour apprendre à maîtriser ses pouvoirs naissants. Mais même au sein des Choctaws, il restait un étranger, cette fois, il était considéré comme blanc. Heureusement, son père était l’homme-médecine de sa tribu, ce qui faisait que malgré sa bâtardise, il était plutôt respecté. Malgré son enfance de citadin il s’habitua assez vite à la vie de tribu. Il y apprit à maîtriser ses dons, au fur et à mesure qu’ils se manifestaient. Il retournait parfois à Bâton Rouge, où il devait ensuite faire semblant d’être un blanc. Il était toujours coincé entre deux mondes. Mais petit à petit, il se mit à se servir de ses pouvoirs, non pas pour aider les autres comme son père naturel le faisait, mais dans son propre intérêt et par vengeance un peu. Les gens n’avaient pas idée de tout ce qu’il pouvait entendre, tout ce qu’ils révélaient sans en avoir conscience. Mais il n’avait aucun scrupule à se servir de ce qu’il apprenait.

Il acquit rapidement la réputation d'être celui qui avait toujours de bonnes informations. Et c'était quelque chose qui payait bien. Il se retrouva bien vite à traîner dans des affaires louches. Bien entendu la façon dont il avait toujours été traité n'y était pas totalement étrangère. Mais la vérité était que ce côté mauvais garçon lui plaisait assez. Il n'avait pas besoin d'être fort physiquement pour tout cela. Il n’avait qu’à se servir des dons que la  nature lui avait offerts. Même si son père naturel réprouvait ce genre de comportement. L’usage égoïste de ces pouvoirs ne pouvait rien apporter de bon selon l’indien. Awan s’en moquait éperdument. L’altruisme ne lui aurait rien apporté de toute façon. Oh, il était loin de mener une vie de nabab. Mais il n’était pas le plus démuni des hommes. Il n’avait que faire des richesses. Les belles choses sont éphémères. Il ne faisait pas ça pour les posséder. Simplement, il n’avait pas d’autre but que celui de son amusement personnel.

Ewan LeBlanc
Now the battle hymns are playing, report of shots not far away
No prayer, no promise, no hand of god could save their souls that April day
Tell their wives that they fought bravely as they lay them in their graves

Jamais il n’aurait cru un jour prendre part à une guerre. Les combats des autres ne l’avaient jamais concerné. Même s’il détestait concrètement un certain nombre de choses, il ne comptait pas pour autant prendre part à des combats. Il savait tirer, son père adoptif lui avait appris. Le bruit de la détonation et l’odeur de poudre brûlée ne le dérangeaient pas. Simplement, il aimait la vie et ne voyait pas d’intérêt à précipiter la mort de quoi que ce soit. Ou qui que ce soit.

La guerre avait éclaté entre les états du nord et du sud. Pour l’abolition de l’esclavage. Malgré lui, Ewan se retrouva enrôlé du côté des Confédérés. Non pas qu’il soit favorable à l’esclavage. Simplement la Louisiane faisait partie des Etats ayant fait Sécession alors, quand une armée avait été levée, Ewan n’avait pas vraiment eu le choix.  Alors qu’il n’était pourtant pas vraiment mieux considéré qu’un esclave de par sa filiation. Mais dire qu’il n’avait pas eu le choix serait probablement un mensonge. C’est vrai. Il aurait pu fuir et se cacher. Seulement, il n’était pas un lâche. Et il en fallait du cran,  lorsqu’on était un télépathe et qu’on se trouvait plongé dans la folie d’un champ de bataille. D’aucuns auraient vite perdu pied. Mais Ewan semblait se repaître de tout ce chaos. Ou presque. Essayez un peu d’imaginer ce que pourrait ressentir un télépathe au cœur d’une bataille.

Malgré ses origines douteuses, ou peut-être plutôt à cause d’elles, Ewan avait appris à jouer du violon. Une chose bien digne de la bourgeoisie. Qui n’allait pas le moins du monde à un sauvage. Du moins, aux yeux des soi-disant et autoproclamés bienpensants. Pourtant, Ewan était doué. Et il avait pris avec lui son violon. Les autres s’étaient moqués de lui. Jusqu’à ce qu’il joue le premier soir. Les ricanements s’étaient tus. En jouant, il atténuait un peu les atrocités des combats. Il jouait pour les vivants. Mais aussi et peut-être surtout pour les morts. Une musique douce et lancinante, à l’opposé de son comportement orageux. La musique adoucit les mœurs comme dirait Platon. Paradoxalement, ce qu’il y avait probablement de meilleur en lui était ce qui allait causer sa mort et lui sauver la vie d’une manière détournée.

Eugène Thomas Gainsbourg
As the train pulled in the station and the families gathered 'round
You could hear the first car echo with a loud triumphant sound
But the last car it was silent, they listened close but they couldn't hear
It was laden down with coffins, that didn't speak and couldn't cheer

Juillet 1863, Gettysburg, Pennsylvanie. Ewan était loin de chez lui. Vraiment loin. En dehors des hommes de son régiment et de quelques filles locales, on ne pouvait pas dire qu’il connaissait grand monde. Même pour un solitaire comme lui, il commençait à avoir le mal du pays. Cette guerre absurde l’épuisait. Il avait du mal à garder le contrôle de ses dons, surtout de sa télépathie. La fatigue amoindrissait sa maîtrise. Autant dire qu’il avait vraiment les nerfs en pelote, surtout sur le champ de bataille. L’idée de déserter l’avait effleuré une ou deux fois. Seulement, il n’avait pas pu se résoudre à abandonner ses amis. Même si rester ne leur garantissait pas de survivre à la bataille. Mais peut-être pouvait-il faire la différence.

Le deux juillet au soir, alors que les deux camps déclaraient une trêve pour la nuit, Ewan s’éloigna dans un bosquet, son violon à la main. S’éloigner des gens, des pensées chaotiques des blessés et des mourants envahissant trop ses propres pensées. Pour essayer de trouver un peu de calme et de répit. Et tenter de remonter quelques défenses avant d’être totalement submergé. Il se pensait seul lorsqu’une brindille craqua près de lui, lui faisant rater une note. Il s’interrompit, aux aguets. Il n’avait pas pris d’arme avec lui – difficile de toute façon de se servir d’une arme quand on compte jouer. Il n’aurait pour rien au monde risqué de détruire son violon. C’est alors qu’elle apparut, presque irréelle dans cet endroit. Pour Ewan, il s’agissait d’une de ceux que le peuple de son père naturel appelait les esprits qui marchent la nuit. Les blancs, eux, les appelaient plus simplement des vampires. Il s’était figé, fasciné par l’apparition.

Et c’est ainsi que mourut Awan Hakan. Il se réveilla trois jours plus tard, sous terre. La première pensée cohérente qui lui traversa l’esprit était que ses camarades, le croyant mort, l’avaient enterré alors qu’il était blessé. Il avait dû être blessé durant la bataille et dans le feu de l’action, ne pas s’en rendre compte. Assez improbable, mais pas impossible. Il avait vu certains de ses camarades décéder de façon tellement absurdes que ça ne l’aurait pas étonné. Mais il dut bien vite s’avouer qu’il se leurrait.

Take me down to the river bend. Take me down to the fighting end.
Wash the poison from off my skin. Show me how to be whole again
Fly me up on a silver wing, past the black, where the sirens sing
Warm me up in a nova's glow and drop me down to the dream below

Eugène Thomas Gainsbourg naquit cette nuit-là, dans le sang et la mort. Il fut probablement compté parmi les pertes de la bataille de Gettysburg. Ou mentionné comme déserteur. Il ne prit jamais la peine de faire des recherches sur le sujet. Le chapitre était clos et il n’avait jamais été du genre à s’éterniser sur un sujet comme ça. Inutile de préciser que dans l’histoire de la transformation d’Awan, le perdant n’était pas l’amérindien mais la personne qui avait fait de lui un vampire. Soit une vampire originaire d’Europe de l’Est. Sasha. A son grand étonnement, il avait conservé une partie de ses pouvoirs de sorciers. Pas forcément ceux qu’il aurait préféré garder, comme la télépathie. Mais ce n’était pas comme s’il avait eu le choix.

Sa transformation avait eu pour effet de lui ôter les rares limites qu’il avait. Il en faisait toujours autant à sa tête et même sa créatrice pouvait avoir du mal à se faire obéir. Dire qu’il continua ses mauvais tours serait un euphémisme. Il ne vivait quasiment que pour eux. C’était bien trop simple d’échapper à la police des humains. Les Chasseurs, c’était un peu plus compliqué. Concrètement, s’il n’avait pas été capable de localiser les gens, il aurait eu des soucis beaucoup plus vite. Une chance pour lui. Bien entendu, il ne se mettait pas excessivement en danger, mais il frôlait la limite du raisonnable. Il ne voulait pas déclencher  de chasse au vampire. Mais c’était tellement plus drôle de flirter avec le danger. Ça le rendait vivant.

Il traversa les années ainsi, en équilibre au bord du gouffre. Il n’aurait pas fallu grand-chose pour le précipiter de l’autre côté. Quelque chose d’aussi léger que le battement d’ailes d’un papillon aurait  pu suffire. Et ça le faisait rire. Ce n’était pas comme s’il avait beaucoup de respect pour quiconque, encore moins pour le genre humain. Il avait voyagé à travers le monde, sans jamais réellement se poser quelque part. Amériques, Europe, Asie… Là non plus, il ne se limitait pas. Les seules entraves étaient la facilité à voyager. Heureusement que la technologie avait évolué depuis sa naissance. La question qui convenait de se poser alors, c’est comment il s’était retrouvé Conseiller d’Orientation à l’Institut Chevalier depuis un certain nombre d’années à présent ? La réponse est en fait, plutôt simple.  En quelque sorte, il s’était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Traduction : vous connaissez beaucoup de génies qui auraient tenté de cambrioler les Chevalier ? Pas vraiment, n’est-ce pas ?

A son propre étonnement le contenu de sa « punition » l’amusa plus qu’autre chose. Conseiller d’Orientation. L’adulte le moins mature de tout l’Institut était censé dire aux gamins – jeunes et parfois moins jeunes – que faire de leur vie une fois leurs pouvoirs maîtrisés. C’était pire que de donner du Coca à un diabétique. Une très mauvaise idée.  Il pouvait conseiller à un gamin qui voulait être Chasseur que le mieux pour lui était de devenir cuisinier ou bibliothécaire.  Ce n’était jamais contre le jeune en question, mais c’était plutôt comique de voir leurs mines déconfites. Et Sofia le laissait faire, en plus. Autant dire qu’il n’était pas prêt de s’arrêter, à moins de se lasser de ce petit jeu.


         
De l'autre coté de l'écran

         
♪ Pseudo/prénom Moriartea
♪ âge 24 tours de compteurs
♪ Présence 7/7 pour passer , un peu random pour RP
♪ tu nous as trouvés comment ? J'ai  ressuscité depuis l'ancienne version
♪ Une dose d'amour ?      
©️louha



Du Chaos naissent les étoiles.


Dernière édition par Eugène T. Gainsbourg le Mar 5 Sep - 22:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mar 29 Aoû - 23:19

Bienvenue Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Etudiant - confirmé
Etudiant - confirmé


■ Célébrité : Barbara Palvin ■ Crédits : Scizophrenic (ava). ■ Autres comptes : Alanna, Edward, James W. Mu, Julia, Luuka, Lydia, Mina, Nastya, Bekha, Shaelin ■ Messages : 741 ■ Crédits : 2385 ■ Date d'inscription : 10/08/2017
∆ Age : 18 ans ∆ Race : Succube

✴ Pouvoirs : ♪ hydrokinésie
♪ Magnétisme (Succube)
♪ Métamorphose de la Succube
♪ Elektrokinésie
♪ hypnose vocale et par le regard.



MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mar 29 Aoû - 23:21
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net

rebienvenue !



Bekha ~ Succubus ❖ Got a secret, can you keep it ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Delusion Angel (ava) + Blue Raven. (signa) ■ Autres comptes : Anna - Jake - Noah - Melania - James - Galaad - Nina - Steve ■ Messages : 2980 ■ Crédits : 5642 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mar 29 Aoû - 23:22
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net/t523-inventaire-de-sofia

Rebienvenue sur le forum Exclamation



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mar 29 Aoû - 23:40

Rebienvenue Very Happy !! Sasha est plus que ravie de te voir Very Happy ! Ptet pas pour longtemps :mdr:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mar 29 Aoû - 23:57

Rebienvenueeeeeee Smile

Rami Malek :bave: (Tes choix de vava sont juste toujours :bave: )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mer 30 Aoû - 15:06

Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mer 30 Aoû - 16:04

re bienvenue sur le forum Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ecole - Administration
Ecole - Administration


■ Célébrité : Rami Malek ■ Crédits : On it ■ Autres comptes : Dax, Nolan, Mouse ■ Messages : 112 ■ Crédits : 350 ■ Date d'inscription : 29/08/2017
∆ Age : 181 ∆ Race : Vampire

✴ Pouvoirs : Télépathie ~ Localisation (GPS version vampire)



MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mer 30 Aoû - 19:00
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net

MErci à tous Very Happy

@Matt : en même temps, Rami quoi *-*



Du Chaos naissent les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Etudiant - confirmé
Etudiant - confirmé


■ Célébrité : Alycia Debnam-Carey ■ Crédits : C'est noté ! ■ Autres comptes : Alanna, Edward, James W. Mu, Julia, Luuka, Lydia, Mina, Nastya, Bekha, Shaelin ■ Messages : 1811 ■ Crédits : 3880 ■ Date d'inscription : 27/11/2016
∆ Age : 25 ans ∆ Race : Demi-démone, demi-Nephilim

✴ Pouvoirs : Aérokinésie (N.3)
Télépathie (N.3)
Pyrokinésie (N.3)
Métamorphose (N.3)
Corruption démoniaque (Nephilim)
Téléportation.

Hydrokinésie (N.1)




MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Dim 3 Sep - 23:07
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net http://www.institutchevalier.net

reeeeeeeeeeeeeeeeee



LuukaWhoever fights monsters should see to it that in the process she does not become a monster. And if you gaze long enough into an abyss, the abyss will gaze back into you.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
00 Nouveau
00 Nouveau


■ Célébrité : Katie Mc Grath ■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick, Merlin et Mollie ■ Messages : 566 ■ Crédits : 967 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe
✴ Pouvoirs : Aérokinésie
Levitation
Téléportation
Manipulation des ombres
Electrokinésie
+ Aparitions de petites ailes pour légèrement voler.



MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mar 5 Sep - 19:17
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net

Je me rend compte à l'instant qu'aucun de mes mois ne t'a souhaité la bienvenue.

Bienvenuuuuuuuue Smile

C'est désormais chose faite Smile





Liste de Noel :
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Etudiant - Niveau 3
Etudiant - Niveau 3

Meli
■ Célébrité : Jessica Alba ■ Crédits : Sur le vava ■ Autres comptes : Clara Orsan ■ Messages : 563 ■ Crédits : 1208 ■ Date d'inscription : 22/01/2017
∆ Age : 25 ans ∆ Race : Demi-Fey

✴ Pouvoirs : Chronokinésie (niveau 3)
Magnétisme (niveau 3)
Télépathie (niveau 3)
Pyrokinésie (niveau 2)
Eléctrokinésie (race spéciale) (niveau 3)



MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mar 5 Sep - 19:18
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net

aaaah coucou Gégène!!! ça sent bon pour les Poltergeits cette venue! Wink


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ecole - Administration
Ecole - Administration


■ Célébrité : Rami Malek ■ Crédits : On it ■ Autres comptes : Dax, Nolan, Mouse ■ Messages : 112 ■ Crédits : 350 ■ Date d'inscription : 29/08/2017
∆ Age : 181 ∆ Race : Vampire

✴ Pouvoirs : Télépathie ~ Localisation (GPS version vampire)



MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Mar 5 Sep - 19:19
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net

Merci Very Happy

Ah ah Dahut qui s'applique Wink



Du Chaos naissent les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ
PNJ


■ Célébrité : Un fantôme au dessus de ton épaule ■ Crédits : Crack. ■ Autres comptes : Aucuns ■ Messages : 889 ■ Crédits : 2738 ■ Date d'inscription : 27/11/2016
∆ Age : l'infini + 1 ∆ Race : Créature cruelle et sadique

✴ Pouvoirs : - Bannissement temporaire
- Bannissement définitif
- Suppression de compte
- Sanctions en tout genre
- Tortureur en intrigues.



MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown Jeu 7 Sep - 21:03
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutchevalier.net

D
ossier classé

Bonjour Eugène. Après vérification de tes antécédents, nous avons le plaisir de t'annoncer que ta fiche a été validée. Tu logeras dans la chambre crype 2. Au vu de ton histoire, tu intègreras le groupe : Personnel de l'Institut

Essaye de faire ton Job de temps en temps quand même. Ou pas.

Maintenant que tu es validé tu peux aller réserver ton avatar, et faire ta fiche de liens (fortement conseillé). Tu pourras ensuite te lancer dans le RP tête baissée ! N'oublie pas que les quêtes et les intrigues sont là pour rythmer ton avancée dans le forum !

Voici quelques liens utiles pour bien commencer :
www. Le Règlement
www. Les annexes
www. Les Scénarios
www. Les Crédits (monnaie du forum)

N'hésite pas à MP un membre du staff à la moindre question, ou à utiliser la section 'demandes' !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown

Revenir en haut Aller en bas

Eugène T. Gainsbourg ~ Louisiana Breakdown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La vie de Serge Gainsbourg
» Il n'y a pas de Juges en Haïti
» Au temps où nos Chefs d'État ne quémandaient pas.
» C’est facile d’arrêter de fumer, j’arrête 20 fois par jour. le vingt-six janvier à 11h
» Dear road trip, us to Louisiana [Jeff & Kaylee]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: Admission :: Biographies :: Validés-